Connection

Blog de la Mission Sismaoré

  • Journal de bord - Jour 27

    La Flotte Océanographique

    18/01/21 - Depuis hier, 8h du matin, la campagne d’exploration SISMAORE a été suspendue, pour laisser la place à la mission de surveillance Mayobs17. La mission SISMAORE reprendra à partir du 24 janvier pour deux semaines encore.
    Mayobs17 est, comme son nom l’indique, la 17ème mission Mayobs de surveillance du phénomène en cours.
    Elles sont financées par l’association de plusieurs services de l’Etat dont les ministères des Outre-mer, de l’Intérieur, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et enfin le ministère de la Transition Ecologique.
    Les chefs de mission pour cette nouvelle mission sont Isabelle THINON du BRGM, Nathalie FEUILLET de l’IPGP et Emmanuel Rinnert de l’Ifremer.

    Je profite également de l’interruption de la mission SISMAORE pour vous présenter les différents partenaires qui contribuent, tous ensemble, au succès de cette campagne :

    Le BRGM est le Bureau de Recherches Géologiques et Minières. https://www.brgm.fr/fr
    L’ANR est l’Agence Nationale de la Recherche. C’est elle qui finance le projet Coyotes qui permettra d’analyser les données de la mission Sismaore. https://anr.fr/
    Le CNRS est le Centre National de la Recherche Scientifique. https://www.cnrs.fr/
    L’Ifremer est l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer. https://wwz.ifremer.fr/
    La Flotte Océanographique Française. C’est à elle qu’appartient le Pourquoi Pas ? https://www.flotteoceanographique.fr/
    L’Université des Comores https://univ-comores.km/
    L’Observatoire Volcanologique du Karthala et le Centre National de Documentation et de Recherche Scientifique.
    EPOC , pour Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux, est un laboratoire de l’Université de Bordeaux https://www.epoc.u-bordeaux.fr/
    GET, pour Géosciences Environnement Toulouse, est un laboratoire de l’Université de Toulouse https://www.get.omp.eu/
    L’IPGP est l’Institut de Physique du Globe de Paris http://www.ipgp.fr/fr
    L’IPGS est l’Institut de Physique du Globe de Strasbourg http://eost.unistra.fr/recherche/ites/
    L’ISTEP est l’Institut des Sciences de la Terre de Paris et dépend de Sorbonne Université http://istep.sorbonne-universite.fr
    L’Université Clermont Auvergne https://www.uca.fr/
    L’Université de la Réunion https://www.univ-reunion.fr/
    Le Rectorat de Mayotte https://www.ac-mayotte.fr/
    Genavir est l’armateur du Pourquoi Pas ?. C’est à cette compagnie que revient la charge de l’entretien du navire, et c’est aussi au sein de celle-ci que travaille les marins du bord.





    Enfin, je vais conclure ce journal de bord par une mauvaise nouvelle. En effet, nous avons du procéder hier à une évacuation sanitaire.
    L’un des marins du bord ne se sentait pas bien et a procédé à quelques examens avec le second capitaine. Le second fait office de médecin de bord sur cette campagne.
    Il a été décidé de prévenir le CCMM (Centre de Consultation Médicale Maritime) du CHU de Toulouse. Celui-ci, en possession des résultats des différents examens à prévenu le CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) de la Réunion.
    A partir de là, le commandant de la base navale de Mayotte, François NEVEJANS, a mis à disposition du CROSS un navire intercepteur de la Gendarmerie Nationale, le Vétivier, pour permettre l’évacuation du marin. Celui-ci a ensuite été emmené à l’hôpital de Mamoudzou.
    La durée totale des opérations depuis le lancement de l’alerte jusqu’au transport du marin sur le quai de Mamoudzou, est de 1h30. Soit une prise en charge très rapide.

    Je vous dis à demain pour la suite de la campagne Mayobs17 !

    Partager cet article
    Auteur : Jocelyn Jacquot
    publié le lundi 18 janvier 2021
  • | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 46 |