Connection

Blog de la Mission Sismaoré

  • Présentation d’un métier – Mécanicien hydraulycien

    David et Nicolas travaillent tous les deux dans la compagnie maritime Genavir qui est au commande du Pourquoi Pas ? pour cette campagne SISMAORE. Leur port de rattachement est basé à Brest.

    Bonjour Messieurs, en quoi consiste votre métier ?

    Nous sommes mécanicien hydraulycien. C’est-à-dire que nous travaillons sur les différents appareils scientifiques qui sont à bord des navires de l’IFREMER (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la MER). Bien entendu nous avons des domaines de spécialisation. En l’occurrence nous sommes chargés de l’entretien et du bon fonctionnement des appareils de sismique.
    En mer, nous allons évidemment faire de la mécanique puisque c’est la base même du fonctionnement de tout appareil, mais également de l’électricité, de la soudure, de l’usinage, de la gestion de stocks etc...
    A terre, nous avons tous les deux la responsabilité d’un parc matériel chacun. Et puis nous devons entretenir et préparer le matériel qui servira aux prochaines missions en mer.

    Grâce à notre expérience sur le terrain, nous pouvons également proposer des réflexions voire des pistes d’améliorations du matériel aux scientifiques et ingénieurs de l’IFREMER. En effet, ceux-ci cherchent systématiquement de nouvelles façons d’améliorer les acquisitions en mer.

    Quel à été votre parcours d’études ?

    Nicolas : J’ai un BEP moto ainsi que motoculture. Puis, j’ai suivi une formation pour être marin. J’ai postulé à Genavir il y a 15 ans pour travailler comme mécanicien à bord des navires et ils m’ont proposé ce poste. C’est l’entreprise qui m’a ensuite formé à l’entretien des appareils de sismique.

    David : Enfant, je voulais être marin-pêcheur. Mais finalement je me suis dirigé vers un BEP et un Bac Pro MSMA (Maintenance des Systèmes Mécaniques Automatisés). J’ai travaillé un temps dans l’automatisation des élevages porcins et avicoles mais j’avais toujours envie de naviguer. Alors j’ai postulé il y a 12 ans pour pouvoir travailler en mer.

    Quelles compétences faut-il pour exercer ce métier ?

    L’esprit d’équipe c’est le plus important ! Nous ne sommes jamais seul sur un navire et il faut s’entraider.
    Aimer la mécanique évidemment mais aussi s’intéresser à tous les corps de métiers notamment manuels. Par exemple, s’y connaître en électronique peut être un plus aujourd’hui car de plus en plus d’appareils allient mécanique et électronique.
    Il faut aussi pouvoir accepter l’éloignement parfois pendant plusieurs mois. Mais en même temps, cela permet de voir le monde.
    D’une manière générale, il faut aimer bricoler, être touche à tout, aimer chercher des solutions quand quelque chose ne fonctionne pas. Et puis notre métier nous permet aussi de travailler pour la recherche, ce qui est valorisant.


    Description

    Mécanisme hydraulycien est un métier demandant :
     un grand sens de l’esprit d’équipe
     d’être capable de travailler en autonomie
     de l’adaptabilité
     un amour pour la mécanique et le travail manuel en général

    Ce métier permet cependant :
     de pouvoir voyager
     de travailler la mécanique autrement
     de travailler sur un grand nombre d’appareils de très haute technologie. Par exemple sur les petits sous-marins guidés à distance et chargés d’aller observer les fonds marins à très grande profondeur.

    ++++Formation

    Aucune formation spécifique n’est proposée. Il faut simplement avoir une formation dans un domaine de la mécanique et/ou de l’électronique.

    Partager cet article
    Auteur : Jocelyn Jacquot
    publié le vendredi 1er janvier 2021